Activités

now browsing by category

 

Conseils

 

Composition du pneu :  

 

Il est divisé en six zones :

1- La bande de roulement (en contact avec le sol).

2-Les sculptures (améliorer l’adhérence naturelle de la gomme sur une route mouillée)

3- Le flanc (amortit les variations de relief et assure la rigidité du pneu).

4-L’enveloppe intérieur (maintien l’air dans le pneu)

6- Le talon ou bourrelet (assure une bonne accroche à la jante).

 

 

Comment lire un pneu : 

  • Les trois premiers chiffres (ex. 205) correspondent à la Largeur de la bande de roulement, c’est-à-dire la partie sculptée du pneu, celle en contact avec le sol : elle est exprimée en millimètres. Pour certains types de véhicules, notamment les 4×4, cette donnée est parfois exprimées en pouces.
  • Le nombre suivant (ici 65) indique le rapport entre la Hauteur du flanc et la largeur du pneu : il s’agit d’un pourcentage. Petite subtilité : celui-ci n’est pas mentionné lorsqu’il est égal à 80 %.
  • La lettre (R) indique le type de structure du pneu : de nos jours, à de très rares exceptions près (dans le cas par exemple de pneus destinés à des véhicules de collection), la totalité de la production se compose de pneus à carcasse Radiale, cette dénomination étant identifiée par la lettre R.
  • On trouve également la lettre (D) pour des pneus à usage quasi exclusif des motos signifiant : structure Diagonale ceinturé.
  • Le nombre à deux chiffres (ex. ici 15) indique le Diamètre intérieur du pneu, celui-ci correspondant donc au diamètre de la jante sur laquelle il doit être monté : il est exprimé en pouces (Inches). Pour certains types de véhicules, utilitaires, 4×4 ou poids lourds, ce chiffre peut comporter une demie unité, soit par exemple : 22,5 pouces.
  • Le nombre qui suit (91) est donné pour indice de Charge : l’indice 91 indique une charge par pneu de 450 kg. (voir le tableau de correspondance des indices de charge).
  • Enfin, la lettre (V) correspond à l’indice de Vitesse : ici V signifie que le pneu est prévu pour une vitesse maximale de km/h (voir le tableau de correspondance des indices de vitesse).

Entretien et préservez vos pneus :

 

  • Évitez les nids de poule et les coups de trottoir.
  •  Contrôlez et ajustez la pression.(en moyenne tous les mois ,La pression des pneus se fait à froid)
  •  Ne dépassez pas la charge maximum autorisée.
  •  Evitez les fortes accélérations et les freinages brutaux.
  •  Modérez votre vitesse en virage.

 

 

Prestation pneu

 

Montage pneu :

  • Nous montons tous les pneus y compris ceux de grandes dimensions (17, 18, 19’’, …).
  • Jantes alu, tôle, utilitaires,4X4.
  • Egalement sur les véhicules haut de gamme équipés de valves électroniques à contrôle de pression.
  • Notre station de montage est reconnu par les sites internet comme centrale pneus et biens d’autres.

 

 

 

 

 

 

 

 

Equilibrage :

 

  • Notre équilibreuse de dernière génération permettent d’équilibrer de manière très pointue tous les véhicules, même les plus récents réputés difficiles.
  • Nous sommes équipés pour équilibrer les 4×4 et les utilitaires.

 

 

 

 

 

 

 

 

Réparation crevaison:

 

Dans le cas où votre pneu est crevé (vis, clous, etc.…), il est possible de réparer votre pneu à partir du moment où la réparation a lieu sur la bande de roulement.

Autres prestations

Prestations :

  • Démarreur.
  • Alternateur.
  • allumage.
  • lève vitre manuel et électrique.
  • fermeture centralisé
  • Eclairage : projecteur, feu arriere, ampoules…
  • Régulateur vitesse.
  • Aide a la conduite : radar stationnement, caméra de recul, allumage automatique des feux, affichage tête haute…
  • Electricité moteur.
  • Chauffage, pulseur, volets de mixage.
  • Climatisation (pas de recharge)
  • essuie glace
  • autoradio.
  • batterie.
  • attelage multiplexé.

 

 

Moteur

Prestations :

  • Changement de moteur
  • Remise en état moteur
  • Joint culasse
  • Culasse
  • Soupapes
  • Joints queues soupapes
  • Réglages soupapes
  • Bougies allumage, bougies de préchauffage
  • injection, pompe injection, common rail
  • Turbo

conseils :

La durée de vie d’un moteur dépend en grande partie de la manière dont le conducteur l’utilise. Certaines petites habitudes permettent d’aider votre moteur à rester fiable.

Vidange :

Ne cherchez pas à économiser sur votre huile de vidange surtout si votre moteur est un diesel récent et donc assez pointu (injection haute pression, rendement accru). Prendre la meilleure qualité permet un meilleur fonctionnement moteur mais aussi une durée de vie étendue.
Effectuez suivant les préconisations constructeur.

Laisser tourner le moteur au ralenti :

Lorsque vous allumez votre moteur il est bénéfique de le laisser tourner au ralenti une minute ou deux surtout lorsqu’il fait froid.
En effet, cela permet que le circuit du moteur soit entièrement lubrifié mais aussi que celui-ci monte à la bonne pression.

Le moteur doit monter en température :

Avant de vouloir pousser les rapports il est très important d’attendre que le moteur soit monté en température (90 degrés généralement) ! Pour anecdote, certains gendarmes ont réussi à casser le moteur de certaines de leurs Subaru car ces derniers effectuaient des départs canons avant que le moteur soit chaud … Il s’agit d’un point important pour préserver votre moteur dans la durée alors ne négligez pas ce point.

Changer les filtres régulièrement :

Ne laissez pas vos filtres à gazole, à air et à huile dans la crasse. Les changer régulièrement permet à votre moteur de ne pas absorber des substances parasites (limaille de fer, particules etc …).

Boite vitesses

Prestations :

  • Vidange.
  • Remise en état.
  • Changement de boite de vitesse.

Conseils :

 

L’huile lubrifie les engrenages et les roulements présents dans la boîte de vitesse et/ou le pont (différentiel) :

 

Rôle :

La boîte de vitesse contient les pignons nécessaires à la démultiplication des rapports souhaités et par l’intermédiaire du différentiel, entraîne les roues. Le différentiel est un système à pignon permettant d’entrainer les roues avec une différence de vitesse de rotation des roues dans une courbe ou un virage.

 

 

Pourquoi vidanger :

Vidanger l’huile permet un graissage  optimal  de la boîte de vitesse.

Au cours du temps l’huile perd en qualité (moindre résistance à la chaleur et perte de viscosité) et se sature en résidus métalliques liés au frottement des pignons et des garnitures des disques d’embrayage des boîtes automatiques. Cependant l’huile peut manquer dans le cas d’une fuite des joints d’étanchéité de la boîte.

Quand vidanger :

Les constructeurs ne donnent pas de préconisation pour le renouvellement de l’huile de boîte de vitesse,Il faut cependant en vérifier régulièrement le niveau.

L’huile se change lors d’une intervention sur la boîte de vitesse ou sur les cardans ou embrayage.

 

Embrayage

Prestations :

  • Boite de vitesse.
  • Kit embrayage.
  • Emetteur recepteur hydraulique.
  • Volant moteur Bimasse.

Conseils :

En principe, la durée de vie d’un embrayage est d’environ 140 000 km. Votre conduite ainsi que les conditions de circulation affectent directement la longévité de votre embrayage.

  • Ne laissez pas votre pied enfoncé sur la pédale d’embrayage à l’arrêt (passez au point mort).
  • Rétrogradez plutôt que de faire patiner l’embrayage.
  • Évitez les longs patinages lors de démarrage en côte.
  • Une utilisation urbaine avec démarrages fréquents est un facteur d’usure important.

 

Rôle :

Le système d’embrayage transmet la force du moteur vers la boîte de vitesses. Il permet le passage des vitesses et l’immobilisation du véhicule sans couper le moteur. L’embrayage doit être progressif pour des démarrages et des changements de vitesses confortables, mais surtout pour transmettre la puissance du moteur aux roues.

Il se compose d’un mécanisme sur ressort qui met en contrainte le disque sur le volant moteur. Le disque entraîne l’arbre primaire de la boîte de vitesse et la butée commandée par la pédale d’embrayage, agit sur les ressorts du mécanisme (ou diaphragme et plateau), qui libèrent le disque du volant moteur afin d’arrêter l’entraînement de la boîte.

De plus en plus de véhicules sont équipés d’un système d’absorption plus performant, intégré au volant moteur bi-masse (volant moteur à deux masses). Il existe également un kit d’embrayage pré-monté.

 

 

 

Pourquoi changer :

Un kit d’embrayage usagé patin,le couple et la puissance du moteur ne sont plus transmis à  la boite de vitesse et à la route. elle nécessite un remplacement urgent de l’embrayage. Lorsque votre embrayage est à commande hydraulique, c’est le liquide de frein qui alimente le système. Le réservoir de liquide est commun à celui des freins, toute fuite peut rentre le système d’embrayage inefficace mais aussi le système de freinage.

Quand changer :

  • Passages des vitesses difficiles.
  • Pédale d’embrayage très molle ou très dure.
  • Patinage de l’embrayage,Le régime moteur augmente mais la vitesse du véhicule n’augmente pas.
  • Bruits ou vibrations inhabituels,Un bruit de grognement du moteur qui s’estompe lorsque vous appuyez sur la pédale d’embrayage ( butée est usée ou grippée).

 

Risques :

  • Difficulté à passer les vitesses.
  • Dégradation de la boîte de vitesses.
  • Difficulté à prendre de la vitesse ou frein moteur inefficace.
  • Immobilisation du véhicule.

Echappement

 Prestations :

  • Silencieux.
  • ligne compléte.
  • Catalyseur.
  • Fap.
  • Sonde lambda.

Conseils :

Le système d’échappement permet d’évacuer les gaz de combustion du moteur tout en réduisant le bruit et les particules polluantes.
Il est possible de préserver la ligne d’échappement en privilégiant les trajets autoroutiers. Les petits trajets urbains ne suffisent pas à réchauffer le pot catalytique pour l’amener à température de fonctionnement. De plus la ligne d’échappement peut se charger d’eau due à la condensation qui peut alors stagner et progressivement corroder certains éléments de la ligne (risque de perforation).
Pour respecter l’environnement et la législation en vigueur, il est impératif que votre ligne d’échappement soit en parfait état
Le contrôle technique impose une contre-visite obligatoire pour tous les véhicules dont la ligne d’échappement présente une fuite ou une pollution trop importante.

Rôle :

Les gaz brûlés par la combustion moteur sont canalisés dans le collecteur d’échappement fixé sur le moteur, puis passe par Le catalyseur qui réduit la pollution.Il est constitué d’un noyau poreux en céramique enrobé de métal précieux (aussi appelé « nid d’abeille »)

  • pour un moteur essence : il transforme le monoxyde de carbone et le dioxyde d’azote en substance non polluante.
  •  pour un moteur diesel : il convertit le monoxyde de carbone et les hydrocarbures imbrûlés en dioxyde de carbone et en eau. Désormais, le catalyseur est de plus en plus associé à un filtre à particule qui retient les particules du carburant diesel, ces particules sont brûlées ultérieurement en fonction de différents paramètres analysés par le calculateur de gestion moteur.

 

 

 

  • La sonde lambda est implantée sur le système d’échappement en amont du catalyseur, elle informe le boîtier de gestion du moteur, sur la teneur en oxygène des gaz brulés.

 

 

 

 

 

 

 

 

Pourquoi changer :

  • Un catalyseur défaillant ne contrôle plus les émissions de gaz d’échappement et rend le véhicule plus polluant.
  • Un silencieux défectueux ne réduit plus correctement les bruits d’évacuation des gaz d’échappement et peut également entraîner une surconsommation de carburant.
  • Un défaut d’étanchéité relevé par le Contrôle Technique impose une contre-visite après réparation.
  • Une sonde lambda défaillante a pour conséquence une augmentation des rejets polluants, des à-coups moteurs ainsi qu’une surconsommation de carburant.

Quand changer :

un silencieux

  • Un bruit de fonctionnement du moteur du véhicule accentué à l’accélération.
  • La ligne d’échappement est  tombante
  • Au contact du plancher une vibration est audible dans l’habitacle.
  • Sa durée de vie est en moyenne de 80 000 km

plusieurs indices de remplacement d’une sonde lambda :

  • Le voyant de « défaut gestion moteur » peut s’allumer lorsque le véhicule roule.
  • Provoque des à-coups moteur et manque de puissance à l’accélération.

Risques :

Une ligne d’échappement défaillante génère une perte accrue de puissance du moteur, une augmentation du volume sonore ainsi qu’une augmentation de la consommation en carburant.
Tout défaut d’étanchéité relevé ainsi qu’une sonde lambda défaillante impose une contre-visite après réparation.

 

Train roulant

Prestations :

  • Amortisseurs.
  • Coupelles.
  • Ressorts.
  • Rotules.
  • Biellettes direction et suspension.
  • Silenbloc.
  • Cardan.
  • Soufflets.
  • Roulement.
  • Remise en état ou changement d’essieu AR.
  • Géométrie

 

Conseils :

 

Rôle :

  • L’amortisseur constitue l’un des composants principaux de la suspension .C’est un organe essentiel de la fonction liaison au sol d’un véhicule, il participent au confort et assurent la  tenue de route et la stabilité du véhicule, notamment en virage, au freinage ou sur route mouillée. Ils contribuent ainsi à votre sécurité au volant.
  • Les rotules de direction permettent de maintenir la stabilité de la direction dans les virages.
  • Les rotules de suspension permettent une articulation et un bon mouvement des pièces de suspension.
  • Le triangle de suspension il fait la liaison entre la roue et la caisse de la voiture. Il suspend la roue et permet un débattement de haut en bas de la roue.
  • Le silentbloc est une pièce constituée d’un matériau souple permettant d’absorber des chocs et des vibrations entre des organes mécaniques et la structure qui les supporte.
  • les cardans transmettent l’effort de rotation du moteur aux roues motrices du véhicule.

 

 

Pourquoi changer:

  • Votre sécurité mais aussi celle des autres automobilistes dépendent du bon état de vos amortisseurs. L’une des principales causes de défaillance de l’amortisseur est la fuite d’huile. Celle-ci est en général provoquée par une dégradation de la tige ou du joint d’étanchéité.Des amortisseurs usés  n’assurent plus une tenue de route optimale au véhicule.Vous vous habituez à l’usure progressive de vos amortisseurs et compensez cette perte d’efficacité en modifiant progressivement votre style de conduite, souvent sans vous en rendre compte.De plus des amortisseurs en mauvais état accélèrent l’usure des éléments mécaniques du véhicule : ressorts de suspension, organes de direction, cardans, différentiel, pneus, éléments caoutchouc des suspensions.
  • un triangle, une biellette de direction défaillant entraîne une perte de contrôle du véhicule.
  •  Si un cardan casse, la transmission aux roues ne se fait plus, par conséquent la voiture reste immobilisée.
  • Un roulement de roue défectueux prend du jeu et finit par se casser. Une fois cassé le roulement se décompose et la bague extérieure du roulement va entraîner dans sa chute le moyeu portant la roue.

 

Quand changer :

 

En roulant :

  • Rebond excessif.
  • Bruit ou cognement.
  • Flottement ou point dur dans la direction.
  • Le véhicule pique du nez au freinage et se cabre à l’accélération.
  • La tenue de route est dégradée.

 

 

 

A l’examen visuel :

  • Fuite d’huile.
  • Corrosion.
  • oxydation de la tige.
  • Fixations détériorées.
  • Déformation du corps.
  • Butée craquelée ou usée.

Cardan :

  •   Claquement métallique lorsque les roues sont braquées.

 

 

 

 

 

 

 

Roulement :

 

  • Bruit sourd lorsque la roue est en mouvement: le roulement est à changer rapidement.

 

 

 

 

 

Soufflets:

  • Soufflets de transmission : avec leur réserve de graisse, ils protègent les articulations des impuretés extérieures et les lubrifient.
  • s’ils sont percés, les cardans risquent d’être rapidement endommagés.

 

 

 

 

 

rotules, triangles, biellettes  :

 

  • Le véhicule “tire” d’un côté, cela peut être dû à un problème de réglage de la géométrie, de jeu dans une rotule de suspension.
  • Le volant a du jeu, il faut contrôler l’articulation de la colonne de direction, l’état des biellettes de direction.
  • Cognement métallique : l’ensemble de votre train roulant est à contrôler ; les biellettes, les triangles de suspension, les silentblocs.
  • Le véhicule « flotte » de droite à gauche : vos amortisseurs sont probablement fatigués, faites-les contrôler ainsi que les liaisons élastiques (silentbloc de barre stabilisatrice) et les rotules inférieures.

 

Risques :

Des amortisseurs usés ou défaillants rendent le confort à bord du véhicule moins agréable, mais surtout n’assurent plus une tenue de route optimale au véhicule et provoquer un allongement des distances de freinage.

Les biellettes de direction sont des pièces essentielles du système de direction, si elles sont endommagées ou cassées, elle vont entraîner une usure excessive des pneus, un mauvais contrôle de la direction et même la perte de contrôle du véhicule.

freinage

 Prestations :

  • Plaquettes de frein.
  • Disques av/ar.
  • Flexibles.
  • Canalisations.
  • Etanchéité du circuit.
  • Mâchoires.
  • Réglage frein a main.
  • Tambours.
  • Maître cylindre.
  • Mastervac.
  • Étrier.
  • Liquide de frein.
  • Diagnostic et réparation ABS ESP.

 

 

 

Conseils :

 

le circuit de freinage est un système de sécurité qui  permet l’immobilisation du véhicule.

La moindre anomalie du système de freinage (plaquettes, disques, étriers, état des flexibles, etc.) peut être dangereux.

Le freinage bénéficie aujourd’hui de nouvelles technologies qui le rendent plus performant et sécurisant.Parmi celles-ci, l’ ABS et l’ESP et le frein électronique de parking.

 

Le système de freinage de votre voiture est composé de plusieurs éléments qui demandent tous à être vérifiés régulièrement.

Pour veiller au bon fonctionnement de votre voiture et à votre sécurité au volant, faites vérifier:

 

 

 

Pour les freins à disque :

  • Les plaquettes de frein.
  • Les étriers de frein.
  • Les disques de frein.

Pour les freins à tambour :

  • Le cylindre de roue.
  • Les mâchoires.

Mais aussi :

  • Le frein à main.
  • Le maître cylindre.
  • Les flexibles de frein.
  • Le liquide de frein.

Après un changement de plaquettes de frein , effectuez le rodage par petits freinages successifs pendant les premiers 100 km et éviter les freinages brutaux.

 

Rôle :

Lorsque vous exercez une pression sur la pédale de frein, le liquide de frein transmet la force de freinage du maître-cylindre jusqu’aux roues pour  freiner le véhicule.

 

La pression pousse le piston de  l’étrier qui serre les plaquettes de frein   contre le disque ou écarte les mâchoires qui s’appuient sur le tambour (pour les frein à tambour) pour freiner les roues.

lors d’un freinage d’urgence, l’ABS empêche le blocage des roues et donc le glissement de la voiture tout en permettant de manœuvrer le véhicule, le calculateur commande la valve de régulation correspondante, il empêche ainsi que la pression de freinage augmente, jusqu’à ce que la roue retrouve une décélération normale.

 

Pourquoi changer:

 

Tous les éléments du système de freinage doivent faire l’objet de contrôles et de remplacements , comme toute pièce d’usure, pour garantir votre sécurité en toute circonstance.

 Il faut surveiller l’état d’usure ou de détérioration des éléments du système de freinage car un élément usé engendre une détérioration de la qualité de freinage d’un véhicule.

Quand changer :

Il est obligatoire de changer ses disques de frein lorsque l’épaisseur minimum d’usure est atteinte ou lors de la détection d’une anomalie (rayés, voilés, fissurés, cassés).Chaque disque de frein a une côte d’épaisseur minimum prédéfinie, en dessous de laquelle il doit être remplacé obligatoirement. Cette côte minimum d’usure est inscrite dans la fiche descriptive du disque. Si la côte du disque de frein est égale ou inférieure à la côte minimum indiquée

.

 

Lors du remplacement des disques de frein, il est impératif de changer dans le même temps les plaquettes. Cependant on peut uniquement remplacer les plaquettes sans changer les disques de frein, si ces derniers ne sont pas trop usés.

 

Plaquette de freins :

  • Un manque d’efficacité dans le freinage.
  • Les plaquettes bruyantes.
  • La pédale s’enfonce  au plancher.
  • Un voyant s’allume sur votre tableau de bord.
  • Des vibrations lors du freinage.

Disques de freins :

  • Lors d’un freinage brusque, une vibration est ressentie dans la pédale : le disque est voilé.
  • Lors d’un contrôle visuel, les disques sont creusés.
  • Le voyant de frein s’allume au freinage.
  • Le véhicule vibre, broute ou se déporte.
  • La pédale s’enfonce trop, est dure ou molle.
  • Une odeur de chaud se dégage ou de la fumée s’échappe au niveau d’une roue.
  • Vous entendez un sifflement au freinage.
  • Vous constatez que le liquide de frein est au niveau Mini dans le réservoir.

 

Flexibles :

  • Lors qu’ils présentent des craquelures.
  • Lors qu’ils sont percés.

 

 

 

 

Liquide de frein :

 

Le liquide de frein, très sensible à l’humidité, se dégrade dans le temps. Il est à changer tous les 2 ou 4 ans selon les préconisations constructeurs

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Risques :

 

  •  Le risque de fissure apparaît lorsque le disque est trop usé.
  • Le risque de casse apparaît lorsque le disque est affaibli par la rouille
  • Une surchauffe du disque de frein entraîne sa déformation (voilage) et son changement de couleur (bleui) qui provoque une vibration dans le volant au freinage.
  • Les rayures apparaissent à cause de la friction d’une plaquette de frein sans garniture sur le disque. Le support métallique de la plaquette attaque directement le disque.

Distribution

Prestations:

  • Kit distribution.
  • Pompe à eau.
  • Galets tendeur et enrouleur.
  • Courroie accessoires.
  • Galets accessoires.
  • Contrôle de la tension après la pose.

 

 

 

Conseils :

La courroie de distribution doit nécessairement être remplacée de façon préventive selon les préconisations du constructeur.
La courroie de distribution est une pièce essentielle et  extrêmement sollicitée, dont la casse entraîne immédiatement la destruction de nombreuses pièces du moteur.

Il est impératif de changer les galets de la courroie de distribution ainsi que la pompe a eau, les galets et courroie d’accessoires suivant  les préconisations du constructeurs qui se trouvent dans le carnet d’entretien.

 

Rôle :

 

Le rôle de la courroie de distribution sur ma voiture :

Les différentes pièces du moteur doivent être synchronisées pour assurer le fonctionnement du moteur.

Le mouvement des pistons qui compriment le mélange doit être synchronisé avec le mouvement des soupapes qui laissent entrer et sortir ce mélange. C’est la courroie  de distribution qui remplit cette fonction.

 

Le rôle de la courroie d’accessoire :

La courroie d’accessoire relie la poulie du moteur (poulie damper) aux poulies des différents accessoires : pompe à eau, alternateur, pompe de direction assistée, compresseur de climatisation…

 

Pourquoi changer :

Cette courroie, bien que renforcée, ne reste ni plus ni moins que du caoutchouc. Fortement sollicitée, elle subit également les changements de température (été, hiver), l’humidité…

Une courroie de distribution est guidée par des galets, un ou plusieurs galets fixes et un ou plusieurs galets tendeurs assurant la tension de la courroie. Ces galets sont montés sur roulements à billes dont la durée de vie est liée à celle de la courroie. Pour assurer une bonne fiabilité, le remplacement de la courroie doit être accompagné de celui des galets non pas la courroie seule.

Attention, la pompe à eau peut être aussi entrainée par la courroie de distribution. Lors du remplacement du kit de distribution (courroie et galets) il est fortement préconisé de remplacer également la pompe à eau qui s’use au même titre qu’un galet, de plus  lorsque l’on met une courroie neuve donc plus tendue, la pompe à eau (déjà ancienne) peut fuir.

Une courroie d’accessoire cassée cause au moins l’arrêt du fonctionnement de l’alternateur puis de tous les autres organes entraînés par cette dernière.

 

Quand changer :

Les préconisations des constructeurs se trouvent dans votre carnet d’entretien. Selon le type et l’âge de votre voiture, cela va généralement de 80000 à 120000 kms selon les modèles.Sa durée de vie est aussi limitée dans le temps : de 5 à 7 ans et même si le kilométrage n’est pas atteint.

 

Risques :

Lorsque la courroie de distribution casse, il n’y a plus de synchronisation moteur, les pistons percutent les soupapes restées immobiles. Cela implique au moins le remplacement des soupapes, voire des actionneurs de soupape, voire de l’arbre à came, voire de la culasse.

Une courroie d’accessoires ainsi que ses galets qui ne sont pas remplacés à temps,  peuvent engendrer la casse de la courroie de distribution.